Contact

Contactez-nous par numéro vert en France ou par e-mail

+33 2 49 88 00 89

Du lundi au vendredi
de 9h à 12h30 et 14h à 17h

Е-mail

Apprenez le français

Comment se débrouiller quand on arrive dans un pays étranger et qu’on ne parle pas du tout la langue ? C’est le défi auquel sont confrontés aujourd’hui des milliers d’Ukrainiens, réfugiés en France. Pour les aider à communiquer un grand nombre d’initiatives voient le jour. 

Depuis le début de la guerre, plus de 4 millions de personnes ont quitté l’Ukraine. Alors que la Pologne accueille à elle-seule plus de la moitié de tous les réfugiés partis d’Ukraine depuis le début de l’invasion russe, la France a ouvert ses bras à près de 36 000 déplacés. La solidarité citoyenne s’est rapidement mise en place et de nombreux réfugiés sont hébergés par une famille d’accueil aux quatre coins de l’hexagone.

Des pictogrammes pour mieux se comprendre

Mais la communication n’est pas toujours évidente entre les réfugiés et leurs hôtes. Difficile de franchir la barrière de la langue et celle de deux alphabets différents. Pour les aider à communiquer, une orthophoniste de Haute-Vienne, Laura Hannagan, a créé un livret à base de pictogramme.C’est un guide presque d’urgence, pour que le premier contact puisse être établi et que les besoins essentiels du quotidien puissent être exprimés”. Cette professionnelle de santé s’est inspirée de la démarche de Weronika Firleczyk, internaute polonaise, qui propose des lexiques de traduction sur Facebook.

Le guide comporte plus de 150 expressions. Sur chaque vignette figurent un pictogramme, sa signification en français et sa traduction phonétique en cyrillique. On y retrouve les formules de politesse basiques, de l’aide pour la communication quotidienne mais aussi pour les envies et les besoins, la santé ou encore pour exprimer les émotions. Le livret est composé de 16 pages, également alimentée par les internautes au fur et à mesure de son élaboration. 
Un outil testé avec succès par des familles françaises, qui a également séduit un centre hospitalier et une agence régionale de santé dans l’hexagone.

Basé sur le même concept, l’Union Européenne publie un carnet de communication pour les réfugiés d’Ukraine avec des pictogrammes d’ARASAAC, intitulé : Pictogrammes franco-ukrainiens pour les enfants et les enseignants. Ce livret pratique présentant des pictogrammes peut aider les ukrainophones et les francophones à surmonter les premières barrières de communication.

Une offre de formation en ligne

On recense de nombreux MOOC (Massive Open Online Course = cours d’enseignement diffusé sur internet) mis en place pour apprendre le français. Ces formations interactives en ligne sont ouvertes à tous et ce quel que soit votre niveau (débutant, intermédiaire, confirmé).

MOOC « Vivre en France »

Disponibles gratuitement sur la plateforme France Université Numérique (FUN), allant du niveau A1 au niveau B1 du cadre européen commun de référence pour les langues.

Pour accéder directement aux MOOC « Vivre en France » :

Application « Vivre en France »

Téléchargez l’application « Vivre en France » sur google-play :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.alliancefrancaise.vef&hl=fr

Application « Happy FLE »

Téléchargez l’application « Happy FLE » sur google-play :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.cosi.happyfle&hl=fr

L’opération OEPRE

L’opération “Ouvrir l’École aux parents pour la réussite des enfants” (OEPRE), menée en partenariat avec la direction de l’accueil, de l’accompagnement des étrangers et de la nationalité (ministère de l’Intérieur), est développée dans les territoires où les arrivants non francophones sont les plus nombreux, et significativement en éducation prioritaire, a trois objectifs :

  • L’acquisition des fondamentaux du français (comprendre, parler et écrire),
  • La connaissance des valeurs de la République et leur mise en œuvre dans la société française,
  • La compréhension du fonctionnement et des attentes de l’école vis-à-vis des élèves et des parents.

Les formations se déroulent dans les écoles, les collèges et les lycées, pendant la semaine, à des horaires permettant d’accueillir le plus grand nombre de parents. Elles sont organisées sur la base d’un enseignement de 60 à 120 heures pour l’année scolaire considérée et pour chacun des groupes constitués.

Les enseignements sont dispensés en priorité par des enseignants de l’Éducation nationale, notamment ceux qui exercent en unité pédagogique pour élèves allophones arrivants (UPE2A), ou par des formateurs possédant une certification en Français langue étrangère.

Pour trouver l’adresse de l’atelier le plus proche de chez vous, consultez ce site :
http://www.intercariforef.org/formations/recherche-formations-dian.html 

D’autres initiatives

Sur internet, on trouve également de nombreuses autres initiatives pour aider les familles qui arrivent sur le sol français. Le gouvernement propose notamment un livret d’accueil bilingue en français et ukrainien, pour répondre à toutes les questions qu’elles peuvent se poser à leur arrivée dans l’hexagone. Un guide essentiel pour les droits des réfugiés accueillis en France.

Autre ressource, les ateliers sociolinguistiques (ASL) soutenus par le ministère de l’Intérieur sont ouverts aux personnes étrangères non francophones. Ce sont des formations de proximité qui visent à rendre les apprenants autonomes dans les “espaces sociaux”. Ce terme désigne les différents lieux ou institutions de la vie courante, par exemple la Poste, les transports en commun, l’école, la banque, le marché, l’hôpital etc. Dans ces ateliers, on apprend la langue française et les codes et savoirs socioculturels en vue de les mobiliser dans ces différents espaces et évoluer ainsi en toute autonomie. Dès lors, ces ateliers se distinguent des cours de français, appelés parfois cours de FLE (pour Français Langue Etrangère), où l’accent est mis sur l’atteinte d’un niveau de langue.

Le réseau des CARIF-OREF tient à jour une cartographie nationale de l’offre linguistique (les ateliers sociolinguistiques étant les plus susceptibles de répondre aux besoins dans un premier temps), avec une application mobile de la cartographie prévue au mois de mai. Le site est malheureusement uniquement disponible en français.

On peut également évoquer les ressources pédagogiques mis à disposition gratuitement sur le site apprendre.tv5monde.com, en particulier le parcours pour débuter gratuitement en français, conçu pour les personnes qui s’installent dans un pays francophone. Dire bonjour, parler de soir, trouver un logement, faire les courses…. 500 exercices gratuits pour apprendre le français à partir de vidéos. Le parcours existe en plusieurs langues dont l’anglais, l’espagnol ou le russe.

CGU - Politique de confidentialité - Mentions Légales